Oh là là, Bravo ! Mag » Décalé » Un petit point sur la fin du monde

Un petit point sur la fin du monde

la fin des temps

©freepik

Je ne voudrais pas gâcher votre journée si vous n’étiez pas au courant mais notre belle planète bleue est en sursis. Je n’évoque pas ici l’incidence de l’activité humaine, le réchauffement climatique ou l’accélération exponentielle de la connerie humaine. Je ne parle pas ici non plus d’un mystérieux astéroïde récemment découvert ou d’une invasion extra-terrestre imminente qu’on nous aurait cachée. Non… je parle simplement de la disparition programmée et inéluctable de notre vaisseau mère.

En effet, notre (roi) Soleil, comme toujours, dans sa grande vanité et soif de splendeur, s’est mis en tête de luire, à un tel point, qu’il devrait griller notre bonne vieille planète Terre, telle une pomme de terre bio abandonnée sur un barbecue, au point de vaporiser toute vie à sa surface.

La bonne nouvelle pour vous, c’est que tout cela ne devrait arriver que dans quelques milliards d’années… le temps pour vous de faire de votre descendance des génies qui sauront nous téléporter, en toute sécurité, au-delà de la sphère destructrice de notre étoile despote.

Nous voilà rassuré(e)s ! Et moi, qui pensais que je n’allais pas pouvoir finir cette journée en vie… surtout que j’avais encore des trucs à faire, ça ne m’arrangeait pas trop de mourir comme ça sur le pouce.

Je vous vois venir avec vos grands crocs… « oui, alors Monsieur Aramis, si au final nous allons tous mourir déguisés en charbon de bois, je ne vois pas bien l’intérêt de la sauver cette planète, je m’en retourne regarder W9 en sirotant mon Cacolac ! ».
Oui en effet mon p’tit bonhomme, la nature humaine étant ce qu’elle est, je comprends bien que l’idée de la disparition de la planète dans plusieurs milliards d’années ou que le réchauffement climatique ne nous affecte pas trop, ici à Toulouse, vu que ma piscine est toujours TROP FROIDE ! Donc nous pourrions (encore) laisser à notre prochain, le soin de dépatouiller le merdier que nous avons créé… voire dans un moment de lucidité, estimer que l’espèce humaine étant nuisible à son écosystème, souhaiter qu’elle disparaisse au plus vite.

Si vous avez regardé la série « L’effondrement » (Canal +), vous savez à quoi vous attendre (mais comme vous étiez assidus de « The Walking Dead », vous aviez déjà des notions avancées de survivalisme). Pour ceux qui sont passés à côté ou qui comme moi n’ont pas de TV… cette série d’anticipation basée sur la théorie de l’effondrement (collapsologie) nous montre concrètement à quoi ressemblerait notre quotidien, dans un avenir très proche (d’ici à 2030), suite au franchissement de ce point de non-retour climatique, écologique, énergétique… qui ayant abouti à une rupture des équilibres naturels (théorisé dans un concept de nouvel ère géologique appelé l’«anthropocène») mènerait tout droit au déclin de notre civilisation consumériste.

Je vous renvoie vers le site de l’Institut Momentum (https://www.institutmomentum.org), dont le président est Yves Cochet, ancien ministre de l’Environnement (2001), pour appréhender les scenarios et les stratégies de transition.

En effet… mais au final, rien de très positif; et vous connaissez mon enclin à la positive attitude, quoi qu’il advienne. Donc je ne pouvais, à ce stade, retourner à mes occupations, sans chercher quelques solutions pour améliorer notre sort à l’approche de cette fin du monde.

Scouts toujours, prêts !

Vos résolutions pour la nouvelle année étaient d’arrêter de fumer et de vous mettre au sport ? Il va falloir les compléter par quelques autres. C’est parti !

Vous rendre avant qu’il ne soit trop tard au Salon du Survivalisme du 20 au 22 mars 2020, pour vous préparer à la survenance des risques évoqués plus haut. https://survival-expo.com

Prendre des cours de jardinage et se former aux différentes techniques dans le but d’atteindre l’autosuffisance alimentaire (https://fermesdavenir.org) dans sa Base Autonome Durable (https://base-autonome-durable.com).

Intégrer ou fonder une communauté autogérée (éco-villages, éco-hameau, habitat participatif, communautés intentionnelles, collectif libéré…). Je vous indique quelques sites web pour plus d’informations sur les éco-lieux:

Le Hameau des Buis : https://hameaudesbuis.com

Ecolonie : https://www.ecolonie.eu/fr

Ecovillage de Pourgues : http://www.villagedepourgues.coop

Centre agroécologique des Amanins : http://www.lesamanins.com

Le Cammas Blanc : https://www.lecammasblanc.fr/fr/

La Semblada : http://lasemblada.blogspot.com/

à suivre…

Partager cet article sur…

Oh là là, Bravo ! MAG

L'e-Magazine

Découvrez le savoir-faire français en action: des entrepreneurs et des associations de la production en bio (élevage, agriculture, fabrication...), de l'éco-tourisme et des loisirs, de la formation et l'éducation (métiers de la filière bio, écologie...), la défense de l'environnement... en articles et en portraits.

Oh là là, Bravo ! ANNUAIRE

L'Annuaire

Le répertoire des associations et des professionnels des filières du bio en France, de l’écologie, de l’éco-consommation, des énergies renouvelables, de la formation et de l’éducation, de la préservation de la nature…

⇒ voir l'annuaire
Oh là là, Bravo ! MAG

L'e-Magazine

Découvrez le savoir-faire français en action: des entrepreneurs et des associations de la production en bio (élevage, agriculture, fabrication...), de l'éco-tourisme et des loisirs, de la formation et l'éducation (métiers de la filière bio, écologie...), la défense de l'environnement... en articles et en portraits.

Oh là là, Bravo ! ANNUAIRE

↓ à découvrir ↓

Joining Parallels - Le tourisme après le Covid19Joining Parallels - Le tourisme après le Covid19Joining Parallels - Le tourisme après le Covid19
PUBLICITÉ